Patrimoine roman et voies historiques

Par hasard, nous sommes tombés sur le site de Sig Cévennes, où est raconté ce qui suit, donnant envie de parcourir les environs à pied, à vélo ou en voiture, à la découverte de ce patrimoine qui a traversé les siècles dans notre belle région :

Il y a plus de mille ans, de Sainte-Croix-de-Caderle à Saint-Maurice-de-Cazevieille, de Bonnevaux à Brignon « le pays se couvre d’un grand manteau blanc d’églises ». Dans cette période d’essor économique, sous l’impulsion des moines, chaque village possède son église, chaque château sa chapelle, diverses et semblables à la fois. Ces édifices, orientés d’Ouest en Est, ont donné leur nom à presque toutes les communes d’Alès Agglomération. Ce monde roman, riche en symboles, se fonde dans la dimension universelle de l’agro-pastoralisme dans ce qui est devenu aujourd’hui le Parc National des Cévennes (PNC), le plus grand parc naturel habité au monde, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Ces petits vaisseaux de pierre, réalisés avec les matériaux extraits du sol local, héritage du talent des lapicides romains, ont traversé guerres de religions, Révolution française, incurie, ignorance, soit plus de mille ans d’histoire parfois fort tourmentée. Certains édifices sont parvenus jusqu’à nous, intacts, restaurés, transformés, ruinés.

Une cartographie est disponible sur le site de Sig Cévennes, pour notre plus grand plaisir.

Le site indique également des voies historiques à découvrir :

Une multitude de voies, drailles et chemins sillonnaient notre territoire, couvert d’une multitude d’églises à partir du Xe siècle. Certaines de ces voies ont été réutilisées par le réseau routier, pédestre, équestre.

Il en existe d’autres : La route des Gabales de Nîmes à Florac, le chemin de Sauve à Alès qui passait devant Saint-Etienne de Tornac, Notre-Dame du Colombier à Gaujac, Saint-Saturnin de Boisset.

De nombreuses églises jalonnaient ou se trouvaient a proximité des voies de transhumance (drailles) ou de pèlerinage, existant depuis des millénaires. A Portes, on trouvait trois édifices religieux, aujourd’hui disparus.

Trois exemples d’itinéraires à thèmes historiques vous sont proposées : certains sites sont privés :

  • Chemin de pèlerinage, de Saint-Gilles au Puy-en-Velay (connu sous chemin de Régordane)
  • GR chemin Urbain V de Nasbinals à Avignon
  • La draille de Castelnau à Alès

Pour plus d’informations visitez le site de Sig Cévennes

Crédit images : Sig Cévennes